LES ÉCRITURES DE PATRICIA TURCOTTE

Des articles sur des sujets sociaux et vie citoyenne-politique, ainsi que des romances d'intérêts publiques. Bienvenue sur mon blog, Patricia Turcotte

Ma photo
Nom :
Lieu : Saint Georges, Québec, Canada

Un Vieux-Sage m'a dit:" Patricia, cherche bien dans le plus profond de ton être, ce que tu aimerais accomplir à compter de ce jour, et ce, autant dans la pauvreté financière, dans la maladie et la solitude, que dans la prospérité, la santé, ou la célébrité." Sans hésiter je lui réponds: Écrire. Ce sage me réfère alors au dicton populaire: Plus tu attends d'avoir l'air d'un ange pour agir et plus tu risques d'avoir l'air bête. Bienvenue sur ce blog ! Patricia Turcotte

samedi 23 mai 2009

POURQUOI SE PRÉPARER À DEVENIR VIEUX ?

Pourquoi devrait-ton se préparer à devenir vieux ? Pour la raison première que tous les jeunes et les adultes d’aujourd’hui seront nos vieux de demain. Ce n’est pas moi qui a inventé cela, c’est la loi de la vie et de l’univers. De plus, nous termineront tous nos jours, soit en demeurant paisiblement dans nos domiciles personnels, ou pour les moins chanceux déclarés atteints de pertes cognitives majeures, ils seront parqués dans des institutions de santé, appelés CHSLD de longues durées; là où des clowns joyeux ou attristés, mais sûrement sympathiques et syndiqués, entreront dans leurs imaginaires sensoriels, afin de leur donner un avant-goût de leurs enfances perdus et retrouvés. Vieillir un jour à la fois, mourir à la fin de nos jours. Dans cet article, je n’aborde pas les prix faramineux à débourser, pour les mieux nantis financièrement de la société, qui auront l’illusion d’être rendus au paradis terrestre. Mirages encore une fois, parce que ces loisirs idiots et démodés, donneront simplement l’illusion d’être combler artificiellement; en attendant leurs tours de crever, exactement comme les moins nantis de la société. Là où, il y a une justice sur cette terre: que nous soyons malades ou en excellente santé, fortunés ou démunis économiquement, célèbres ou vivant dans la plus grande solitude et l’isolement, nous sommes tous assurés de quitter la planète Terre; comme au cinéma. L’euthanasie médicale, l’assistance au suicide Pourquoi se préparer à devenir vieux ? Deuxièmement, parce que sur la terre, il y a au moins une justice: tous les citoyens et citoyennes du Québec, du Canada, des États-Unis, de la Chine, etc. vieillissent une journée à la fois, pour terminer leurs vies terrestres, enterrés six pieds sous terre ou incinérés; indépendamment de leurs choix. Il est prioritaire de se préparer à devenir vieux, pour éviter aussi de se retrouver dans une institution pour personnes âgées, où nous seront la plupart du temps, diagnostiquées comme des enfants sans esprit de décisions et de droits de regards sur les sujets de sociétés qui ne concernent que nous. Pire encore, parfois nous seront vraiment parqués et regroupés comme des brebis et des bêtes, se dirigeant tout droit vers l’abattoir de la mort. Non pas parce que l’euthanasie et l’assistance au suicide seront légalisés et décriminalisés, mais parce que ces services de derniers recours ne seront possiblement jamais tolérés et permis pour les êtres humains; seulement pour les animaux fatigués de souffrir à petits feux, en attendant la mort dans la dignité animale. Espérerons une médecine globale tenant compte des trois dimensions de la personne humaine, moins de souffrances inutiles, moins de dédales administratives ? Chacun de nous a le devoir de se préparer à devenir vieux, mais aussi, à trouver des solutions géniales et originales, pour diminuer leurs problèmes de santés ou difficultés financières. En attendant peut-être les miracles qui ne viendront jamais, ayons au moins un brin de génie, pour mettre un terme dès maintenant, à tant de souffrances physiques ou morales inutiles; en prenant nos petites pilules et granules pour diminuer au moins de 50%, des atroces souffrances vécues, 24 heures sur 24, pour les personnes qui endurent un vrai calvaire sur la terre. Encore là, pas question d’aborder les débats d’une médecine plus humanitaire et moins administrative, autant pour les professionnels de la santé que pour les bénéficiaires, soit une médecine globale qui tiendrait compte des trois dimensions de la personne humaine. Possiblement qu’ensuite, même si de nouvelles solutions plus humanitaires verraient le jour, telles: souffrir dignement, mourir dans la dignité, l’euthanasie, l’assistance au suicide, etc.; bien des personnes humaines encore mal en point, opteraient soudainement pour attendre le paradis….. avant la fin de leurs jours. Quitter la planète Terre sans souffrances inutiles, sans tambour ni trompette En attendant le courage de la population concernée dans ces grands débats de sociétés, ainsi que l’audace de nos élus au pouvoir, espérons que nous verrons de notre vivant, la naissance de solutions embryonnaires plus humanitaires, qui procureraient enfin aux plus souffrants de cette terre, un choix légal pour partir en douceur vers un monde meilleur; sans tambour ni trompette. Patricia Turcotte © Le 23 mai 2009

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil