LES ÉCRITURES DE PATRICIA TURCOTTE

Des articles sur des sujets sociaux et vie citoyenne-politique, ainsi que des romances d'intérêts publiques. Bienvenue sur mon blog, Patricia Turcotte

Ma photo
Nom :
Lieu : Saint Georges, Québec, Canada

Un Vieux-Sage m'a dit:" Patricia, cherche bien dans le plus profond de ton être, ce que tu aimerais accomplir à compter de ce jour, et ce, autant dans la pauvreté financière, dans la maladie et la solitude, que dans la prospérité, la santé, ou la célébrité." Sans hésiter je lui réponds: Écrire. Ce sage me réfère alors au dicton populaire: Plus tu attends d'avoir l'air d'un ange pour agir et plus tu risques d'avoir l'air bête. Bienvenue sur ce blog ! Patricia Turcotte

jeudi 26 mars 2009

PRÉSERVATIFS, HOMOPHOBIE, EXCISION DES FILLETTES...

C’est encore à la mode en 2009, l’esclavage des femmes comme l’homophobie. Une preuve récente: l’abolition des condoms pour la lutte contre le fléau du sida, autant en Afrique que dans le monde entier : non dit le pape Benoit XV1. Autrefois, les autorités au pouvoir lapidaient les femmes adultères sur la place publique. Aujourd’hui, ce n’est pas vraiment mieux, puisque le Vatican crucifix sur la place publique, les fillettes d’âges mineurs qui se font avortées médicalement, après avoir été violées. Et que dire de l’homosexualité, la bissexualité et la transsexualité. Combien de personnes vivent leurs différences courageusement, sans que s’en préoccupent les autorités religieuses et gouvernementales de ce monde; sinon de contrecarrer leurs vies, au plan religieux et légal ? Combien de femmes dans le monde entier, ont subies dans les temps passés et pas si lointains encore, l’esclavages sexuels ? Toutes les actions en liens avec la sexualité des femmes, étaient soulevées et condamnées sur la place publique; quand ce n’était pas au sermon à la messe du dimanche. Tout était péché et sale, disent à hautes voix nos grands-parents et nos parents plus audacieux. L'excision des fillettes dans le monde: c'est un grave crime contre l'humanité À bien des endroits sur le globe, on passe l’éponge sur les responsabilités des violeurs de fillettes et de femmes. Pire encore, ceux-ci sont bien souvent blanchis en se lavant les mains. Pourquoi le Vatican ne leur donnent pas de leurs vivants, des indulgences plénières tant qu’à y être ? Que penser maintenant de toutes ces jeunes filles de 8 ans, excisées à froid dans certains pays ? Rares et courageuses sont les personnes, les autorités médicales et les organismes de défenses des droits des êtres humains, qui osent se lever debout pour protester et défendent ces fillettes martyrisées, dès la petite enfance. UN SCANDALE TOUT SIMPLEMENT À bas l'hypocrisie contre les marginaux dans le monde À travers le monde entier, il y a des millions de personnes qui vivent l’homosexualité en toute franchise, même si leurs actes sont condamnés par l’Église catholique, dont le Vatican. Qui n’a pas un jour ou l’autre, jugé et condamné une personne vivant l’homosexualité, la bisexualité ou la transsexualité ? L’important est d’en arriver à quitter ses crasses ignorances, et d’en arriver un jour ou l’autre, à réaliser que ces différences font parties d’un cheminement vers la quête de son identité sexuelle. L’homophobie et toutes discriminations et violences contre les fillettes et les femmes, y compris les violences envers tous les hommes, et ce, à travers le monde entier, doivent être dénoncées et mit au rancart. À bas l’hypocrisie contre les marginaux, à travers le monde entier; incluant les étiquettes en maladies mentales. Patricia Turcotte © Le 26 mars 2009.

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil