LES ÉCRITURES DE PATRICIA TURCOTTE

Des articles sur des sujets sociaux et vie citoyenne-politique, ainsi que des romances d'intérêts publiques. Bienvenue sur mon blog, Patricia Turcotte

Ma photo
Nom :
Lieu : Saint Georges, Québec, Canada

Un Vieux-Sage m'a dit:" Patricia, cherche bien dans le plus profond de ton être, ce que tu aimerais accomplir à compter de ce jour, et ce, autant dans la pauvreté financière, dans la maladie et la solitude, que dans la prospérité, la santé, ou la célébrité." Sans hésiter je lui réponds: Écrire. Ce sage me réfère alors au dicton populaire: Plus tu attends d'avoir l'air d'un ange pour agir et plus tu risques d'avoir l'air bête. Bienvenue sur ce blog ! Patricia Turcotte

mardi 24 mars 2009

LA DURE RÉALITÉ DES PERSONNES DIVORCÉES

LA SOUFFRANCE NE SE COMPARE PAS, MAIS ELLE SE PARTAGE... Bien des hommes se font lavés financièrement, suite à une procédure de divorce. Heureusement, toutes les femmes n’entrent pas dans la catégorie des profiteuses, lorsque survient un échec matrimonial. Peu de structures existent pour encourager, informer et soutenir les hommes divorcés. Malheureusement, dans le but d’être écouter, quelques-uns plus audacieux escaladent le pont Jacques-Cartier à Montréal. D’autres grimpent jusqu’à la croix du Mont-Royal. Leurs souffrances criardes ne sont pas plus importantes, que celles des femmes divorcées. Sauf que: la souffrance ne se compare pas, mais elle se partage. Tous n’ont quand même pas le cran de faire entendre leurs voix, en posant des gestes aussi spectaculaires. En ce qui touche le sort de bien des femmes en instances de divorces, elles vivent malheureusement leurs douleurs, en s’isolant trop longtemps avant de demander de l’aide. Il existe davantage d’organismes venant en aide aux femmes en détresses psychologiques. On ne les compte même pas sur les doigts d'une main, les organismes en places, pour écouter avec empathie la voix des hommes. À mon avis, je trouve cela très injuste pour les pères, trop souvent laisser pour compte, lorsque survient un divorce et les procédures judiciaires. Plus on écrira ou parlera sur ce sujet, plus le gouvernement au pouvoir sera en mesure d’agir pour soutenir les messieurs, autant que les madames; à passer à travers des pénibles et lourdes procédures bureaucratiques, menant jusqu’aux divorces. En certaines situations, les deux personnes du couple songeant à divorcer, le font dans l’harmonie et à l’amiable. Mieux encore, ils ne passent parfois même pas devant le juge; puisque leur avocat commun s'occupe de tout. Pour arriver à cette solution pacifique, les deux personnes impliquées ajoutent de l’eau et un peu de vinaigre dans la coupe de vin, évidemment. Quant il y a des enfants, cela est tellement important de régler ces litiges, à l’amiable. Les deux conjoints doivent être consentants pour arriver à un tel résultat. Alors, les démarches juridiques peuvent aussi être très brèves. Ainsi, chaque personne concernée dans la procédure du divorce, évite le chemin des larmes, ainsi que les coûteux et complexes sentiers de la bureaucratie légale civile, gouvernementale et religieuse, dans certaines situations plus rares. Elles sont profondes les souffrances des femmes et des hommes qui réalisent brutalement, que leurs vieilles et confortables croyances et valeurs d’antan, ne leur conviennent plus du tout. Même si elles ont été inculquées de leurs parents, leurs éducateurs, de la société, du gouvernement et de la religion à sa base. Je suis persuadée que les personnes qui sont sur le point d’amorcer des procédures judiciaires de divorce, se souviendront de ce fondamental dicton: ORGANISEZ-VOUS AVANT DE VOUS FAIRE ORGANISER ! Patricia Turcotte © Le 24 mars 2009

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil